Bonjour,

Les membres du conseil d’administration du Complexe de soccer Honco de Lévis se réjouissent de voir l’agrandissement complété. Avec diverses aides financières de plusieurs partenaires, ce projet a été réalisé dans un temps record. En effet, des aides importantes ont été annoncées pour permettre l’agrandissement d’un lieu qui connaît un succès sans cesse grandissant auprès de la population.

Avec ce projet, le CSHL agrandit ses terrains intérieurs. Il peut compter sur un nouveau terrain de soccer de dimension de soccer à 7 soit environ 22 000 pc. De plus, une passerelle pouvant accueillir 75 personnes assises et environ 75 personnes debout est maintenant intégrée au projet. La surface du terrain synthétique est la plus récente sur le marché avec une granule verte recyclée et recyclable. Les vestiaires nécessaires aux utilisateurs ont été construits lors de l’agrandissement de la phase 2, en avril 2014.

Cette phase 3 permettra également au CSHL d’accueillir davantage d’événements à grand déploiement. Le CSHL figure parmi les plus grandes surfaces d’accueil dans la grande région de Québec et parmi les quelques complexes intérieurs au Québec ayant 4 terrains réglementaires.

Merci à nos nombreux partenaires et bonne saison !

Simon Demers
Directeur général

  • décembre 2013
  • Agrandissement phase 2
  • Lévis, le mercredi 18 décembre 2013 - Les membres du conseil d'administration du Complexe de soccer Honco de Lévis peuvent se réjouir aujourd'hui de voir se réaliser la phase II grâce à la contribution financière de plusieurs partenaires. En effet, des subventions importantes ont été annoncées pour permettre l'agrandissement d'un lieu qui connaît un succès de plus en plus grand auprès de la population.

    Avec ce projet, le Complexe de soccer Honco de Lévis (CSHL) doublera en superficie son aire de service. Il comprendra quatre vestiaires soccer pour les utilisateurs du terrain synthétique extérieur qui pourront se diviser en deux vestiaires football, des vestiaires pour les arbitres, des locaux de rangement pour le CSHL, un ascenseur, des blocs sanitaires sur chacun des étages, des bureaux administratifs pour les clubs de soccer ainsi que deux salles de conférences, dont une qui pourra accueillir une centaine de personnes.

    La pratique du soccer est en constante augmentation. Le taux d'occupation du CSHL oscille autour de 100 %. Annuellement, plus de 500 000 personnes franchissent les portes du CSHL pour la pratique du sport ou pour participer à divers événements. Ces projets d'agrandissement amélioreront l'offre de service auprès des utilisateurs.

    Cet agrandissement permettra aussi au CSHL d'accueillir davantage d'événements à grand déploiement. Le CSHL figure parmi les cinq plus grandes surfaces d'accueil dans la région de Québec.

    La phase 2 permettra aussi de loger l'Association régionale de soccer de Québec. Ce partenariat judicieux fera du CSHL un incontournable dans le monde du soccer dans la province.

    Finalement, cet agrandissement représente la concrétisation d'une coopération et d'une collaboration avec plusieurs partenaires du milieu. « Lorsque tous les partenaires travaillent avec le même objectif, nous pouvons, ensemble, réaliser de belles et grandes choses » a conclu M. Réal L'Heureux, président du CSHL.

    Source :
    Simon Demers, Directeur général
    418-832-5000
    sdemers@soccerhoncolevis.com

    Agrandissement phase 2 Agrandissement phase 2
  • novembre 2008
  • Invitation
  • Aux employeurs et aux clubs sociaux

    Organiser, entre collègues de travail, une ligue amicale de soccer sur l’heure du dîner. Plage horaire disponible pour les petits ou grands groupes. Douches sur place et la possibilité  de dîner au complexe.

    Pour information :
    Simon Demers
    418-832-5000

    info@soccerhoncolevis.com

  • juillet 2008
  • DEUX PRIX POUR LE COMPLEXE DE SOCCER HONCO DE LÉVIS
  • Le Complexe de Soccer Honco de Lévis (CSHL) était deux fois en nomination pour les Pléiades de la Chambre de commerce de Lévis. Il a remporté les prix dans les deux catégories, soit celles de « contribution au développement économique régional » et « bon coup ».

    Le directeur général du CSHL, monsieur Simon Demers, souligne que le succès du projet repose sur le travail d'équipe des différents organismes qui sont à l'origine du Stade Honco : l'ARSQ qui est un joueur majeur, la commission scolaire des Navigateurs, la Ville de Lévis, Honco Bâtiment d'acier ainsi que la caisse Desjardins des Affluents.

    « Le CSHL est la preuve que si tout le monde travail ensemble pour un objectif commun, cela est atteignable de façon exemplaire. C’est d'autant plus satisfaisant que cette infrastructure est pour notre jeunesse active, donc bravo à ces 5 partenaires », nous dit monsieur Demers.

    « C'est aussi un grand sentiment de fierté que de recevoir ces prix après une année de travail acharné afin de mettre en opération le CSHL. Finalement, je me dois de souligner l'importante implication des nombreux commanditaires dont Les matelas Dauphins, Alex Coulombe et Ameublements Tanguay qui, par leur commandite, ont contribué à faire du CSHL une réussite totale », a-t-il conclu.

    Toutes nos félicitations au Complexe de Soccer Honco de Lévis!

    Source : nouvelles, Le journal de l’Association Régionale de Soccer de Québec; vol. 11, numéro 5 juillet 2008

  • avril 2008
  • UNE PREMIÈRE SAISON AU STADE HONCO DE LÉVIS : MISSION ACCOMPLIE
  • Samedi dernier, lors des finales de la LSQM, nous avons rencontré le directeur général du Stade de Lévis, Simon Demers.

    D’entrée de jeu, nous avons pu constater que le DG était près de sa clientèle, car tout le monde le saluait : « C’était l’un de nos premiers objectifs, être près de la clientèle, être à l’écoute pour pouvoir leur donner le meilleur service possible », nous a confié Simon, que tout le monde appelle par son prénom.

    « Depuis l’ouverture du stade le 7 octobre et le début des matchs le 20 du même mois, le taux d’occupation a atteint près de 97 % ce qui correspond à nos objectifs », a-t-il ajouté. L’administration exemplaire du Stade a un important rôle à jouer dans l’atteinte de ces objectifs : 12 employés dont seulement 3 sont permanents y travaillent et offrent un service exceptionnel. « C’est important de gérer de façon serrée pour s’assurer de conserver les coûts abordables et même éventuellement les diminuer si possible. Il ne faut pas oublier que si nous obtenons enfin cette subvention de 3 millions, les sommes seront directement retournées aux utilisateurs, » affirme Simon Demers. En ce qui concerne cette subvention, le dossier serait encore très actif selon le dirigeant du Stade.

    Plusieurs personnes se demandent sûrement qui utilisera le Stade durant la saison estivale. Selon le protocole signé avec la Ville de Lévis, celle-ci a garanti la location d’un nombre d’heures équivalent au montant des taxes municipales qu’elle doit percevoir à l’OSBL qui gère le Stade. Ces heures seront utilisées en saison estivale de façon à remplir les plages horaires plus difficiles à louer. Encore une fois, ceci fait preuve de bonne gestion. Cet été, les jeunes des terrains de jeux, camps de jour et clubs de soccer du territoire de Lévis risquent d’être vus en grand nombre au Stade!

    Simon Demers, un habile gestionnaire sportif

    Simon Demers est un gestionnaire sportif à la base; il possède un diplôme universitaire en intervention sportive et une solide expérience en gestion sportive qu’il a acquise alors qu’il était à la tête de la Fédération de Kin-Ball durant plusieurs années. Simon se dit gestionnaire de type entrepreneur, ce qui peut expliquer les 400 000 $ de commandites amassées depuis l’ouverture du Stade, constituant 100 000 $ de plus que les objectifs visés.

    Lors de cette journée, nous avons pu constater l’importance de ce stade dans notre région par la qualité des matchs et surtout par l’enthousiasme des joueurs et des nombreux spectateurs. Comme nous disait le directeur général, deux mots résument parfaitement cette première saison : MISSION ACCOMPLIE!

    Source : La Une, Le journal de l’Association Régionale de Soccer de Québec; vol. 11, numéro 2 avril 2008